« Utopie » / Auteurs

 

 

Heiner Müller est né en 1929 en Allemagne. Dramaturge, directeur de théâtre, poète anticonformiste, il crée son œuvre de « restes » selon ses propres dires, de textes écrits à des époques différentes, notamment ceux de Shakespeare et de la Grèce antique, mais aussi de résidus d’histoire. Il pose la question de l’homme confronté à la mort à travers des métaphores empruntées à la guerre, l’érotisme, la maladie. Figure emblématique de la scène théâtrale européenne de la seconde moitié du XXème siècle, il meurt en 1995.

 

Thomas More est né en 1478 à Londres, où il meurt en 1535. Juriste, historien, philosophe, théologien et homme politique anglais, il est le plus illustre représentant anglais du courant humaniste. Il rédige « Utopia » en 1516, prônant la tolérance et la discipline au service de la liberté, à travers le portrait d’un monde imaginaire, proche d’un idéal.

 

Platon est né à Athènes en 428-427 av. J.-C., et mort en 348/347 av. J.-C. Philosophe contemporain de la démocratie athénienne et des sophistes, qu’il critique vigoureusement. Il reprend le travail philosophique de ses prédécesseurs, notamment Socrate, Parménide, Héraclite, Pythagore, pour élaborer sa propre pensée. Il explore notamment la métaphysique, l'éthique, la philosophie de l’art et la politique. La philosophie politique de Platon considère que la Cité juste doit être construite selon le modèle du Bien en soi.

 

Sarah Kane est née en 1971 en Angleterre. D'abord comédienne, elle devient metteur en scène et écrivain après avoir étudié le théâtre à l'Université de Bristol et à l'Université de Birmingham. Elle a écrit « Anéantis », « L'Amour de Phèdre », « Purifiés », « Manque » et « 4.48 Psychose ». Les trois premières de ses pièces s’inscrivent dans le sillage le plus extrémiste d’un théâtre de l’abjection et de l’apocalypse dont Edward Bond et Howard Barker ont été les premiers artisans. Les deux dernières exhalent de manière plus radicale l’influence de T.S. Eliot et de Samuel Beckett. Il serait faux de voir une coupure radicale entre les premières pièces qui relèvent du In-Yer-Face (« Théâtre coup de poing » ou plus littéralement « Dans ta gueule » qui regroupe les dramaturges des années 1990) et les deux dernières où l’on peut lire une résurgence du théâtre poétique tant elles conservent un degré de poéticité rarement égalé dans le théâtre des « nasty nineties ». Sarah Kane se suicide le 20 février 1999.

 

Antonin Artaud est né à Marseille en 1896. Poète, romancier, acteur, dessinateur, dramaturge et théoricien du théâtre, il tente de transformer radicalement la littérature et le théâtre. Il invente le concept du « théâtre de la cruauté », explicité dans « Le Théâtre et son double », qui paraît en France en 1938. Il meurt en 1948.

Retour