« Eva Perón » de Copi / Résumé

 

 

Eva Perón est une intrigue policière. Dans le palais du « dictateur » Juan Perón, Evita, icône vénérée du peuple argentin, vit ses derniers jours. Un cancer la ronge. Ses proches qui l’accompagnent la traitent comme si elle était déjà morte. Son cancer est-il réel ? S’agit-il d’un coup d’Etat ?

 

Tous les personnages font semblant. Chacun règle ses propres comptes, capable de tuer pour un peu d’argent. Evita sent monter l’angoisse de la mort. Sa mère cherche à avoir le numéro du coffre-fort en Suisse pour continuer à préserver l’illusion de sa jeunesse avec des gigolos de la Côte d’Azur. Son conseiller politique Ibiza organise les derniers préparatifs des funérailles et les prochaines élections. Son infirmière tente de la calmer et d’éloigner la folie qui la guette. Perón a la migraine.

 

La généreuse Evita, petite sœur des pauvres, va mourir. Tout le monde le dit. La foule, amassée devant les grilles de la résidence présidentielle, attend son cadavre embaumé pour la canoniser.

 

C’est dans un monde irréel, ponctué de drôleries qu’elle mourra, mais loin des luxes du pouvoir et de l’argent qui ont perverti toutes les vérités et tous les discours. Elle mourra mais dans un ultime et tragique mensonge.

Retour