« 4.48 Psychose » de Sarah Kane / Auteur

 

 

Sarah Kane est née en 1971 en Angleterre. D'abord comédienne, elle devient metteur en scène et écrivain après avoir étudié le théâtre à l'Université de Bristol et à l'Université de Birmingham. Elle a écrit « Anéantis », « L'Amour de Phèdre », « Purifiés », « Manque » et « 4.48 Psychose ».

 

Les trois premières de ses pièces s’inscrivent dans le sillage le plus extrémiste d’un théâtre de l’abjection et de l’apocalypse dont Edward Bond et Howard Barker ont été les premiers artisans. Les deux dernières exhalent de manière plus radicale l’influence de T.S. Eliot et de Samuel Beckett. Il serait faux de voir une coupure radicale entre les premières pièces qui relèvent du In-Yer-Face (« Théâtre coup de poing » ou plus littéralement « Dans ta gueule » qui regroupe les dramaturges des années 1990) et les deux dernières où l’on peut lire une résurgence du théâtre poétique tant elles conservent un degré de poéticité rarement égalé dans le théâtre des « nasty nineties ».

 

Sarah Kane se suicide le 20 février 1999. Sa dernière pièce « 4.48 Psychose » a été créée en 2000 au Royal Court Theatre de Londres.

Retour